Le Dernier Duel

Résumé du Film Le Dernier Duel en Streaming Basé sur des événements réels, le film dévoile d’anciennes hypothèses sur le dernier duel judiciaire connu en France - également nommé « Jugement de Dieu » - entre Jean de Carrouges et Jacques Le Gris, deux amis devenus au fil du temps des rivaux acharnés. Carrouges est un chevalier respecté, connu pour sa bravoure et son habileté sur le champ de bataille. Le Gris est un écuyer normand dont l'intelligence et l'éloquence font de lui l'un des nobles les plus admirés de la cour. Lorsque Marguerite, la femme de Carrouges, est violemment agressée par Le Gris - une accusation que ce dernier récuse - elle refuse de garder le silence, n’hésitant pas à dénoncer son agresseur et à s’imposer dans un acte de bravoure et de défi qui met sa vie en danger. L'épreuve de combat qui s'ensuit - un éprouvant duel à mort - place la destinée de chacun d’eux entre les mains de Dieu.
    115
   
115+57115

 

 

  • mercilienmortthankyouplusunUnDeuxtrois
    quatrecinqsixsepthuitneufdix

Visiteur fred

 

 

 

problème avec le lecteur uptostream . toutes les commandes sont gelées .

 

 

 


Par Visiteur fred | Non Premium|


Jacky Jones Smith

 

 

 

Nul ! au bout de 3 rewind pour expliquer la même scène celons les point de vue des 3 personnages, ça ma soulé !

 

 

 


Par Jacky Jones Smith | Non Premium|


Visiteur Léon

 

 

 

Insipide, inconsistant et honteux de pousser des chevaux à de telles "cascades".
Ça survole à peine les mœurs et les lois de l'époque sous un climat purement cliché.
Un énième fantasme de réalisateur qui s'imagine que "l'art cinématographique" peut traiter l'histoire comme bon lui semble.

 

 

 


Par Visiteur Léon | Non Premium|


Algerino

 

 

 

C'est pas très conforme à la vraie histoire.
PS : ben affleck a une tête de pédé dans ce film.

 

 

 


Par Algerino | Premium|


Krokette

 

 

 

histoire = supposition.
Merci les esprits imaginatifs.
Sinon bon films, bien réaliser, avec de bon acteurs.
thankyou F-S

 

 

 

French connection

Par Krokette | Premium|


sauf que

 

 

 

@toni0474 Ridley Scott est anglais !

 

 

 


Par sauf que | Non Premium|


Heiman

 

 

 

Un très bon film qui décrit très bien les mœurs d'un autre âge. J'ai grandement apprécié cette œuvre. neuf

 

 

 


Par Heiman | Premium|


shoto yves

 

 

 

thankyou dix very good movie

 

 

 


Par shoto yves | Premium|


Ashashishon

 

 

 

plusun pour les pavés merci merci merci merci
j'ne suis pas seul fou ? thankyou thankyou thankyou

Vous êtes magnifiques, bien jouer plusun

Ps: FILM HUMIDE/ÂGE DE GLACE......ON FAIT PAS D'PATATES SANS CASSER DES ŒUFS ?.. HEU.. SANS REMUER LA MERDE, BREF DAMON ÉTAIT PLUS CRÉDIBLE SUR LA MURAILLE..
ET AFFLECK EN KING STONED OXYGÉNÉ ...

AFFLECK/DAMON---REVIVAL MÉDIÉVALE DES GLANDEURS PAR SCOTTY

BIEN À VOUS.

 

 

 


Par Ashashishon | Non Premium|


BT-7274

 

 

 

Vraiment pas mal. Il y a des "défauts" de narration fondamentaux qui l'empècheront surement de devenir un grand classique mais ça reste un des meilleurs films de l'année.
Merci à l'équipe également, vous assurez sans faillir depuis des années.

 

 

 


Par BT-7274 | Non Premium|


toni0474

 

 

 

je ne savais rien de ce film, quelle belle surprise....magnifiques reconstitutions, étonnant que ce soit un américain qui raconte si bien la France du 14ième siècle superbe moment merci,9/10

 

 

 


Par toni0474 | Premium|


Visiteur tanjiro

 

 

 

@marie noelle pas pavetophobe mais pavetophyle ,) (réfléchir n est pas un crime)

 

 

 


Par Visiteur tanjiro | Non Premium|


Marie-Noëlle Pécarrère

 

 

 

Comme j'ai plus grand chose à dire sur ce film...rien que pour bisquer Pavetophobe:
@tanjiro , La principale source du Dadaïsme et de l'oeuvre de Duchamp c'est les Arts incohérents de la fin du XIXe qui ont pratiquement prophétisé tout l'art du XXe siècle, du ready made qui inspirera l'art conceptuel aux monochromes ou l'abstraction, d'ailleurs il y a peu de temps en passant le Carré noir sur fond blanc de Malevitch aux rayons X on à découvert une référence à Alphonce Allais.
Mais il semble que les boutades des Arts incohérents qui brocardaient la modernité de leur époque avec leurs caricatures aient subit le même destin que les ready made provocateurs de Duchamp malgré ses mises en garde, soit une anesthésie artistique totale et un académisme tacite érigé en pensée unique.
Il est amusant que des artistes étrangers issus de pays émergeant y voient encore une liberté d'expression.

 

 

 


Par Marie-Noëlle Pécarrère | Non Premium|


pavétophobe

 

 

 

tu nous pompes avec tes pavés, il y a des forums pour ça!!! encore un qui s'écoute parler.

qu'est-ce-que les antifascistes brésiliens d'Amérique du sud viennent foutre là!!!??

 

 

 


Par pavétophobe | Non Premium|


Visiteur tanjiro

 

 

 

c est cela qui est révoltant, les antifascistes brésiliens et d amerique du sud revendiquent notre Dada en réaction au catholicisme trumpien des armes comme modèle au continent, mais en france les anti fascistes revendiquent l islam, la religion la moins ouverte sur l alternance de croyance, car venant de sociétés en partie fermées au lettrisme, balayant d un soufflet la véracité de l humanisme vieux du 16 eme siècle. Soit 3 siècles seulement après l'esclavage du 13 eme siecle des sunnites sur l afrique du l ouest, soit l age de l emprise des arabes sur l afrique nord et ouest.

 

 

 


Par Visiteur tanjiro | Non Premium|


Visiteur tanjiro

 

 

 

@Marie-Noëlle Pécarrère oui lorsque l on voit ton travail, on ne peut qu'être en admiration de tant de discipline. Je voulais juste exprimer dans un propos général ce que le 21 eme siècle vit chez le plasticien. Les gens sont obsédés par exemple à cause des luttes anti fasciste par les dada qui sont un modèle de fait aussi par le cadavre exquis pour le netart, car s en est le premier exercice. Le Dada c est l abandon de l académisme et l abandon d un dogme de l universalisme sur la place des races, l universalisme n est pas voltairien ou de rousseau, il est apocryphe à ces deux là, car sa source est dans la renaissance, on ne dit jamais que le marquis de sade en fut un tel aussi Nicolas Machiavel.
L universalisme c est pas tout le monde il est beau, c est explorer l idée que l'impossible est possible, car le monothéiste lui c'est l'idée que la réalité est une vérité et donc que l impossible n est pas acceptable.
NB/ Je n ai pas dit de sottises sur les bains ,) si tu regardes il y avait là bas warhol par exemple, à Paris en 80/90... beaucoup de carrières se sont faites grâce aux bains douches, se fut le coeur de paris, de la mode, et d'un business ,)

 

 

 


Par Visiteur tanjiro | Non Premium|


Marie-Noëlle Pécarrère

 

 

 

@tanjiro : Les Mille et Une Nuits librement inspirés des contes éponymes, sont le troisième opus de la Trilogie de la vie de Pasolini : avec Le Décaméron adapté de récits du poète Boccace (1349 1353) que j'aurais pu aussi citer pour ses références au peintre Giotto et la recherche de véracité dans la reconstitution historique, et bien sur Les Contes de Canterbury.

 

 

 


Par Marie-Noëlle Pécarrère | Non Premium|


Visiteur tanjiro

 

 

 

L époque de 80/90 pour faire simple repart vers buster keaton et au spectacle, le réalisateur qui avait pris grâce à des hommes comme Orson Wells l indépendance des studios pour exprimer une idée du monde personnelle, n est plus. C'est pour cela que vous pestez aujourd’hui contre bruce willis car il entrait dans un business non dans des reals d auteurs, il est soumis à un contrat avec les studios que lui 10 ans avant chez Dustin Hoffman il en était pas propos car le banquable était le réal pas l acteur... et c est cela que quelque part des réal comme Tarantino ont revendiqués, mais par un axe populaire de revenir à cette période de 30 ans où le cinema était à l avant garde de l art plastique. Je crois que c'est un truc comme ça. Car par la suite il y a eu une coupure sans lendemain avec le cinéma grâce à par exemple Jonas Mekas. Mais aussi à l'apparition du net dans ces prémices qui aujourd hui est avec le nft l actualité. Il y a eu une très grande gymnastique pour dire, j enregistre la jeunesse dans la rue, je fais un happening de mon corps dans une galerie, je revendique mon individualité comme personnage fictif sur le web tel un personnage de film dans le metaverse.

 

 

 


Par Visiteur tanjiro | Non Premium|


Visiteur tanjiro

 

 

 

Pasolini... je ne me rappelle plus du Decameron qui est son film de mémoire qui lui offrait le renoms, Les milles et une nuit était en vhs la plus belle couverture sulfureuse : c t une photo du film où un éphèbe de 17 ans le héro dans une ville à l'apparence de l orient ou des pays romains arquait une flèche avec un phalus en or comme pointe vers ? ce film est très critiquable par l'age des acteurs... mais il demeure d'une esthétique constante là où dans canterburry c est un peu le bazar, les italiens étaient les réalisateurs du réel ( eux sont le réalisme de l après fascisme, une camera in fine très soviétique sur le peuple et le travailleur) et dans la caméra quasi naïve (je trouve de canterburry)les spécialistes je crois par un doc sur arte voient comme un chef d'oeuvre incontournable de l'histoire "l enquete sur la sexualité" car au mm moment godard en camera au poing faisait « à bout de souffle », mais pasolini en camera au poing faisait le premier micro trottoir de l histoire. Et cela à tout à voir avec ses deux films, dans le premier la camera dans le second la thématique frontale de la liberté du corps à l'écran. Pourquoi tout cela car on ne peut pas passer sur deux films d une époque aussi qui sont magiques en soit par la liberté exprimée dedans mais dans des sabots inverses dans Hollywood: c est The Rocky horror picture show et macadam cowboy. Qui expriment ce que freddy mercury était comme la génération aprés ces films et que la catastrophe sociétale sexuel du sida du post fashisme en 70 amenait en 80. Et c est un lien droit dans notre histoire à nous avec la fameuse période des bains douches, des photographes d art Pierre et Gilles, de Jean paul gaultier, de Ardisson. Cette période de 30 ans au cinéma est l age d or du cinema d auteur. Car aprés c était plus du cinema, c t de l entertainment avec terminator, mad max, Rocky/Rambo,star wars, E.t., le retour de la guerre avec le Vietnam et le travail d’embrigadement au drapeau.

 

 

 


Par Visiteur tanjiro | Non Premium|


Visiteur tanjiro

 

 

 

@Marie-Noëlle Pécarrère j ai dû le voir qu une fois... à cette époque, j ai surtout aimé les Milles et une nuit, en revanche je suis tombé en admiration pour l empire des sens de oshima qui est beaucoup plus moderne dans sa caméra(je n aime pas des masses la farce en général,)), alors que lui mm est un comte de fait aussi. La scène du vagabond face à la prostituée est pour moi la plus belle scène du cinéma. Mais j t un peu nigaud car au mm moment j t fan aussi d evil dead et dbz vers 1994/95... l inscription du meme dans un sens, c est une distance entre ces deux extrêmes pour inscrire un dialogue entre les peuples sans barrière d origine sauf la consommation d images. Mais dans mon panthéon personnel à coté réside orphéo de camus, (le voleur de bicyclette de de sica et cocorico monsieur poulet de jean rouch par mes études ou plus tard le cremaster de matthew barney et le cyber spiritualisme conservateur de mariko mori de mm et etc)et bien sure la grande bouffe de ferrerri.,)

 

 

 


Par Visiteur tanjiro | Non Premium|